Association franco-polonaise Côtes d'Armor Warmie Mazurie

26 mai 2011

Cap sur Pléherel-plage avec PolskArmor

Alors que je survolais le Cap Fréhel en appréciant le paysage merveilleux qu'il offre, j'ai vu une drôle de petite maison qui s'animait aux couleurs de l'Europe. Les drapeaux étaient hissés, la galerie "de vent et d'écume" parée à accueillir un public aussi friand d'art que de surprises culinaires.
En effet, la joyeuse équipe compte dans ses rangs Marilyne, conceptrice-rédactrice spécialisée dans les arts de la table. Cette dernière avait imaginé un étrange cocktail breton-polonais ainsi qu'une multitude de délicieux petits gateaux. J'ai pu l'interviewer pour vous donner les recettes, car je vous sais gourmands !

En me glissant dans la petite échoppe pleine à craquer, je suis acueillie par Elga et son sourire radieux, ravie du succès de cette 4ème édition de l'exposition. De nationalité allemande, elle a aussi vécu à Bruxelles et désormais en Bretagne, elle dit se sentir européenne avant toute chose, car "l'Europe m'a permis une belle vie" dit-elle.

galerie

J'aborde une deuxième personne afin de savoir un peu quel intérêt elle porte à cette exposition. Cette dernière est en faite une petite fille du village qui a connu la galerie alors qu'elle n'était encore qu'une boutique à journaux. "Je suis très contente, vous vous rendez compte, c'est extraordinaire, dans ce village qui ne réunit pas plus de 100 habitants en hiver, on réunit l'Europe en un lieu". Jeune retraitée de l'enseignement, elle a été amenée à dispenser des cours un peu partout en Europe et ne comprend pas comment tout le monde n'est pas intéressée par celle-ci.

expo

Et les oeuvres alors ?
Pas difficile d'en savoir plus, car ici tout le monde aime parler ! Après avoir pris contact avec l'éco-musée d'Olsztyn, ces une association d'artistes amateurs polonais qui a prêté ses oeuvres pour l'exposition. Des artistes de l'association bretonne  "De vent et d'écume" avaient aussi joué le jeu en proposant une vision de la Pologne à travers différents tableaux. Tout le reste de l'année, la galerie accueille des expositions des adhérents de l'association d'artistes amateurs.

Une artiste d'origine grècque me présente son tableau sur le thème de la Pologne et tout ça, dans une galerie bretonne !

expo2
A la fin, il ne restait plus une goutte du surprenant breuvage et pas une miette des délicieux gâteaux à la graine de pavot !

expo3

 expo4

 

 A la chapelle du vieux bourg, on pouvait retrouver l'exposition "Des canons sous les fleurs" qui présentait la vie de Chopin.

Posté par acawm à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24 mai 2011

Echange de bonnes pratiques médicales !

Du 17 au 20 mai 4 professionnels polonais (2 physiothérapeutes, un psychologue et une orthophoniste) de l'Association polonaise des personnes handicapées mentales de Giżycko ont passé 4 jours très riche en échanges dans deux structures costarmoricaine :

- au Centre d'Action Médico-Sociale Précoce

- au service néonatalogie de l'hôpital Yves le Foll

 

 La découverte du fonctionnement et des méthodes de prise en charge précoce d'enfant en situation de handicap était au programme dans ces deux structures qui travaillent en lien étroit.

 

 neonat

 

Dans le service néonatologie du Centre Hospitalier Yves le Foll, je me suis rendue compte que mes copines les cigognes françaises était aussi "travailleuses" que mes copines les cigognes polonaises ! Elles ont apporté beaucoup d'adorables petits bébés (un peu pressés tout de même) aux parents français. Heureusement, ces petits anges sont accueillis avec une chaleur humaine remarquable par toute l'équipe de ce service.

 

sverhille_cigogne_jaune

 

Pour rappel :

Dans la culture slave, la cigogne est considérée comme un signe de chance, elle marque l'arrivé du printemps. Selon les croyances folkloriques, la cigogne est sensée apporter les bébés en les portant dans un linge tenu par le bec.

La cigogne est aussi la mascotte officielle de la voïvodie de la Warmie et Mazurie

 

Posté par acawm à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Intégration par la musique dans les Côtes d'Armor

 Le groupe est arrivé dans la nuit du 16 mai au 17 mai vers 4h du matin à Loudéac. Cette délégation regroupait des personnes handicapées, leurs accompagnateurs ainsi que des personnes impliquées dans ce projet (directeurs, personnel soignant). C'est donc vers 9h30 que je suis allée les réveiller au relais Saint-Guillaume.

 

groupe

La fatigue du voyage était encore là puisqu'ils venaient de commencer à prendre leurs petits-déjeuners. Puis un groupe de six personnes est parti en direction de Guingamp, je fus leur co-pilote.

 

Le deuxième groupe a été reçu à la mairie par monsieur le maire et a visité les locaux de l'ADAPEI (Association départementale des amis et parents de personnes handicapées mentales).

Tandis qu'à Guingamp, le groupe montait l'exposition à la maison du département. Cette exposition a été réalisée par les personnes du centre d'aide à la famille de Gizycko. Les objets étaient très variés, cadres, bouteilles décorées, collages… Après avoir installé l'exposition, je les ai accompagnés pour visiter la ville.

  

 

 

expo1expo2expo3

Tous se sont retrouvés en fin de journée au relais Saint-Guillaume pour récupérer de leur première journée dans les Côtes d'Armor.

 

 Le lendemain, nous sommes allés à l'ESAT (Etablissement et Service d'Aide pour le Travail) de Corseul vers 10h du matin.

Un pot d'accueil était prêt pour nous souhaiter la bienvenue. Nous avons pu nous régaler avec tous ces croissants et autres viennoiseries. Puis la visite de l'ESAT a commencé. Nous avons pu voir comment était cultivé les légumes sous serre, le compostage bio et un atelier d'emballage de protège-cahiers destinés à des librairies.

 

bouteille

 Puis nous avons goûté à la spécialité bretonne, les galettes saucisses et aux fars bretons. Ensuite nous avons repris le bus pour nous rendre à la plage de Saint-Cast le Guildo, nous avons vu une grande étendue de sable avec des zones de culture pour les moules. On nous a expliqué qu'il faut au moins trois ans pour pouvoir les manger. Nous avons également goûté aux huîtres, et qu'est-ce que c'est salé !!!

 

Concert à la chapelle Bon Sauveur de Bégard et au Moulin à Son à Loudéac

 

Nous sommes partis de St Brieuc pour nous rendre à la chapelle Bon Sauveur à Bégard. Quel impressionnant bâtiment ! Le groupe a donné un concert que le public a beaucoup apprécié. Ils ont repris deux chansons françaises : "Frère Jacques" en version rock et "Aux champs Elysées" et d'autres chansons polonaises qui ont rencontré un franc succès. Le public a également pu participer. Et ils ont remis ça au Moulin à Son à Loudéac le samedi !

 

concert5concert2            

Plus de photos dans l'album photo à droite !

Posté par acawm à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mai 2011

ZOOM sur l'Europe : concours Photo

Chers amis, j'attends avec impatience vos clichés de l'Europe vue des Côtes d'Armor !'ai toujours été douée pour posée mais jamais pour déclencher l'obturateurA gagner : une publication sur le site du Conseil Général et des cadeaux à l’effigie de d’Europe & d’Armor ! Toutes les photos seront aussi affichées lors d’une soirée avec les porteurs de projet fin juin.

Pour cela deux moyens :

  • Par courrier :
    DiPODD 
    Espace Bréhat
    1, place du Général de Gaulle 
    B.P. 2371
    22023 Saint-Brieuc cedex 1
  • ou par e-mail : guideurope@cg22.fr

  LES CONDITIONS :

- accepter la diffusion de la photo sur Internet et l’impression/exposition de celle-ci au sein du Conseil Général.

- proposer au maximum 3 photos, avec possibilité d’y insérer une légende explicative. Ensuite, envoyez vos clichés avant le lundi 20 juin - minuit.

 concours_photo_affiche_blog

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser en laissant un commentaire !

Posté par acawm à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

"Regards croisés" à la Villa Rohannec'h

Après une introduction par Jean-Jacques Philip (président de l'association Côtes d'Armor Warmie-Mazurie) et Tanguy Dohollau (artiste peintre ayant travaillé sur un projet autour d'"Une lettre" d'Herbert), cette délicieuse après-midi a débuté sur les chapeaux de roues avec un duo de jeunes polonaises du lycée de Morag.

 Les lycéens polonais et français nous ont présenté leurs réflexions sur le texte "Une Lettre" d'Herbert sous de multiples formes : théâtre, dessins, photos, diaporama, blog, présentation en anglais... Les élèves sont volontiers entrés dans le débat opposant la science et l'art, les différentes perceptions entre filières scientifiques et littéraires étaient d'ailleurs très intéressantes !
Faut-il comprendre scientifiquement un phénomène pour pouvoir l'apprécier pleinement ? En partant de l'arc-en-ciel, "l'artiste" et "la physicienne" parte dans un débat qui laisse songeur et ouvre la porte à beaucoup d'autres questions. Retrouvez toutes leurs réflexions sur leur blog : http://lettrebretagne2011.blog.onet.pl/ 

Interprétation de "Une Lettre" d'Herbert par le lycée n°2 d'Olsztyn. Autant vous dire que ces jeunes polonaises m'ont cloué le bec tant elle s'exprimait avec aisance en français !

 Une troupe tout droit venue d'Aniolowo, "le village des anges", nous a aussi enflammé ! (au sens propre comme au sens figuré ou tant scientifiquement qu'artistiquement si j'ose dire !).

Les lycées présents : Lycée de Karolewo, lycées n°1, 2, 3 et 4 d'Olsztyn, lycée de Morag, lycée Saint Pierre et lycée Rabelais (Saint-Brieuc).

 

A Rohannec'h jeudi dernier, ça sentait le talent à plein nez ! Pour preuve, Nicolas Copernic est même venu y faire un tour !
polska_copernic

Posté par acawm à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


12 mai 2011

Soirée rétrospective de 20 ans d'échanges sportifs

 Je ne sais plus où donner de la tête avec toutes ces animations, j'ai tout de même fini par me poser à la maison des sports de Poloufragan, histoire de voir ce qu'il s'y tramait.

La soirée a commencé par une démonstration de Gouren (lutte bretonne) devant la Maison Départementale des Sports, de jeunes lycéens polonais ont participé à cette initiation. Les deux entraîneurs leur ont montré certaines prises pour déséquilibrer leurs adversaires. Moi aussi j'en ai fait les frais ! Et j'étais très jalouse des mollets bien musclés des lutteurs...

 polska_lutteur

mollet_polska

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis différents comités départementaux de sport ont présenté les échanges sportifs vécus dans les Côtes d'Armor ou en Warmie Mazurie.

Pour le comité Basket, les souvenirs restés de ces échanges sont que l'essentiel s'est déroulé à l'extérieur du terrain, les séquences d'entraînement auront été plus riches que les matchs en eux-mêmes.

 

En voile, les jeunes gardent un beau souvenir du voyage, ils sont venus en minibus avec leurs bateaux. Ils étaient logés dans une station nautique et se sont déplacés sur plusieurs structures. Les différences qu'ils ont pu remarquer étaient le régime alimentaire, les horaires et l'entraînement. Chacun des polonais ou français a pu découvrir la voile sur lac ou en mer, quelque chose qu'ils n'avaient encore jamais vécu.

 

 " Quand on se recroise on en parle encore aujourd'hui"

 

Denis Camus ajoute que pour tous les sports, les échanges ont évolué, au départ un aspect très sportif (compétition) puis de plus en plus d'échanges de structure à structure.  

Pour ce qui est de la voile, la découverte de la "voile sur glace" intrigue beaucoup les français. Cela fait donc l'affaire d'un projet pour la période hivernale prochaine.

 

En Canoë-kayak, de jeunes filles sont venus présenter leurs séjours en Warmie Mazurie. Elles ont apprécié le séjour, ont revu des personnes qu'elles avaient rencontré en Côtes d'Armor, elles ont eu un peu de mal à communiquer au départ mais ont pu réellement échanger quand elles se sont retrouvées sur le même bateau (même langage = même sport = même règles).

 

Un club d'échec de Guingamp a également participé à des échanges notamment à des tournois (2008: tournoi à Guingamp, 2009 et 2011 : tournoi à Ostroda). Eh oui ! Les échecs sont considérés comme un sport en Pologne comme France. Cependant, les tournois en France se passent l'après-midi tandis qu'en Pologne, ils débutent au matin. On dit aussi que les français ont tendance à baisser plus vite les bras alors que les Polonais font preuve de plus de persistance.

 

Les échecs sont très ancrés culturellement en Pologne, pratiqués par les filles comme les garçons alors qu'en France on y trouve plus de garçons.

"Les échanges ont commencé doucement et se renforcent depuis 3 ans. Un polonais est aujourd'hui adhérent au club de Guingamp, ce qui lui permet d'effectuer plus de tournois. Pour garder contact, internet est très utilisé, jeux d'échecs en ligne etc.…

groupe 

En Volley-ball, les premiers échanges ont eu lieu en 2007, les polonais sont venus en Côtes d'Armor pour participer aux Estivales, le plus grand tournoi d'Europe. Un deuxième échange s'est effectué la même année en novembre, les français ont pu participer au tournoi d'Olsztyn.

Ces échanges se font depuis presque chaque année (Les jeunes sont accueillis dans des familles).

 

Deux jeunes sont venus témoigner de leur participation, ils ont été hébergés dans des familles et gardent un souvenir de l'accueil qui était très chaleureux. L'entraîneuse a trouvé un "nouveau monde du Volley Ball", pour un match qui avait eu lieu dans une structure scolaire, ils ont été accueillis par l'ensemble de l'établissement dans la salle des sports, beaucoup de monde était venu encourager leur équipe. "les polonais étaient beaucoup plus entraînés car ils pouvaient effectuer un entraînement quotidien, ce que les français font en dix ans, les polonais le font en 2 ans. "

 

"Au-delà des échanges sportifs, des échanges humains très forts confortés par les échanges dans les familles."

 

 

Tous les âges étaient représentés et même une de mes copines a sorti le bon de son bec !

 

bebe_cigogne

Posté par acawm à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 mai 2011

A Rohannec'h, parlons culture !

 Après cette bonne soirée à Dinan, petite visite dans la journée de la villa Rohannec'h à Saint-Brieuc pour découvrir ce que  l'association Côtes d'Armor Warmie Mazurie propose pour découvrir de la culture polonaise. Le programme est très riche :

  • deux expositions de Tanguy Dohollau : "Une lettre" de Zbigniew Herbert et "portrait d'écrivains, poètes et cinéastes polonais"
  • une exposition des travaux réalisés par des lycéens de Warmie-Mazurie et des Côtes d'Armor autour de l'ouvrage "Une lettre" de Herbert

expo

 

 

Et encore tellement de choses : un stand pour voter pour la Mazurie comme merveille de la nature, l'exposition de deux jeunes polonaises sur les polonais célèbres, des fauteuils et de nombreux ouvrages sur la Pologne, un coin projection de courts métrages franco-polonais etc… J'y ai même retrouvé quelques copines qui ont décidé de rester toute la semaine à Rohannec'h !

Rohannech_012

 

Un petit tour dans le parc histoire d'admirer la vue sur la mer et de profiter du soleil et je reviendrai à 16h pour regarder les courts métrages franco-polonais ! Peut-être même que je resterai jusque la fin de la semaine moi aussi ! Après tout, demain, les lycéens français et polonais viendront dès 14h présenter leur vision de l'oeuvre "Une lettre" et vendredi à 18h, café littéraire ! Oui c'est décidé, ce soir projection, puis un peu de sport à Ploufragan et je repasse demain !

 

P1020686

Dinan : Cinéma en plein air !

 Cette fois, je me laisse transporter ! Je veux bien retourner à Dinan mais seulement dans le magnifique bus aux couleurs de mon pays décoré par l'association Intercultura ! De nombreux outils présents ont été apportés par des jeunes polonais et français qui se rencontrent pendant une semaine pour échanger sur le court-métrage. Ce soir, nous allons voir leurs créations !

 

DSCN2159

DSCN2169

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrêt annoncé : L'auberge de jeunesse de Dinan !

Pendant que les jeunes cinéastes profitent d'une petite pause repas, nous découvrons onze courts-métrages sur la discrimination, issus d'un concours de scénarios organisé par le Crips - Centre régional d'information et de prévention du sida - et le Geps - Groupement d'étude et de prévoyance du suicide - Geps. La discrimination revêt ici de nombreuses formes : racisme, sexisme, homophobie, vieillesse, handicap, appartenance religieuse ou encore apparence physique. De quoi nous mettre en appétit pour découvrir les travaux réalisés par les jeunes participants.

 

 DSCN2187

Une fois rassasiés, on lance les courts métrages de nos jeunes internationaux. Quelle découverte ! Le sujet : l'image que vous avez du pays partenaire ! Alors, sachez, chers français, que mes compatriotes retiennent de votre pays :

- le french kiss

- quelques célébrités : Michel Platini, Edith Piaf

- les bisous… partout des bisous !

- sans oublier les grenouilles et les escargots que vous dégustez à chaque occasion !

 

Nous autres, polonais, avons bien ri devant un tel portrait mais ce n'est pas sans se frotter à l'image que les jeunes français avaient de la Pologne… aïe aïe aïe !!! Apparemment, chez nous il fait toujours froid et les gens boivent beaucoup de vodka ! Eh oui, c'est ça l'interculturel !

Mais comme l'a souligné une de mes compatriotes "le fait d'être venu en France ça change l'image qu'on a de l'autre. Tous les français ne mangent pas de grenouille !"

 

1342773666

 

Après une petite pause pour déguster des spécialités polonaises, place aux courts métrages polonais où là tous les genres se mélangent, des pied deviennent des mains, on peut suivre les tribulations d'un couple en péril etc.

 

Le temps de faire un petit tour par la salle de projection des photos réalisées dans la ville de Dinan sur le festival Cultural Bridge, et retour dans mon nid pour être en forme pour aller à Rohannec'h en cette fin de semaine !

09 mai 2011

Drôle de pique-nique à Saint-Pôtan !

Dimanche dernier, à Saint-Pôtan, au bord du lac, d'habitude paisible, j'ai trouvé une joyeuse bande de gourmets (ou non) et beaucoup de nourriture... Il y en avait pour tous les goûts ! Et pour faire plaisir à tout le monde, j'ai bien entendu goûté à tout.

pique_nique

 

 

 

 

 

 

 

L'ambiance était sympathique alors je suis restée, j'ai bu un vrai café belge, et j'ai joué à des jeux bretons "la birinic" et le palet.

polska_birinic

pique_nique3

 

 

 

 

 

 

Une voiture, de la musique bretonne et une dose de bonne humeur, il n'y avait besoin que de ça pour que s'improvise un fest-deiz en plein pique-nique !

 

Quand est venu le moment des "au revoir" on pouvait entendre fuser les "bye bye, I give you my phone number".

On nous a aussi distribué un joli carnet de recettes européennes, dont je vais vous donner un extrait :

Tarte Breughel (recette belge)

Pour 6 personnes :
1 pâte feuilletée
4 pommes
5 c à soupe de sucre
2 c à soupe de farine
1 pointe de couteau de cannelle
1 blanc d'oeuf
50 g d'ammandes effilées
80 g de sucre semoule
20 g de beurre

Préchauffer le four th.7. Eplucher et trancher les pommes. Les placer dans un plat et les saupoudrer de 2 c à soupe de sucre. Laisser reposer 1/2 heure.
Placer la pâte feuilletée dans une tourtière et la piquer à l'aide d'une fourchette. Y répartir la farine et le sucre. Ajouter les pommes tranchées (sans le jus) et saupoudrer de cannelle et y déposer quelques noisettes de beurre.
Dans une jatte, verser le blanc d'oeuf, les amandes effilées et le sucre. Bien mélanger le tout.
Recouvrir la tarte d'un treillage de pâte et verser le mélange de la jatte dessus.
Enfourner pour environ 30 min de cuisson !

Alors maintenant plus d'excuses, à vos fourneaux !!

Posté par acawm à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Dinan : Témoignages de jeunes volontaires européens

En 2005, le foyer des jeunes travailleurs de Dinan accueille sa première volontaire polonaise. C'est alors le début d'une longue histoire ! Depuis, 4 autres polonaises l'ont succédé.
Le 4 mai dernier, Gosia, Asa, Ania et Malwina étaient là pour en témoigner, certaines étaient même venues spécialement pour l'occasion. Il y avait aussi Kevin, un dinanais parti pendant 8 mois en SVE* en Pologne près de Gdansk.

temoignages

A travers quelques questions-clés, tous ont pu exprimer ce que ce séjour leur avait apporté, pourquoi ils l'avaient choisi, et où ils en étaient aujourd'hui.

Gosia, ça lui a changé la vie ! Elle dit avoir trouvé de nouveaux amis, gagné en ouverture d'esprit, mais elle a aussi développé sa culture et une plus grande confiance en elle. Cette participation à un projet permet d'affirmer sa personnalité et favorise l'apprentissage de la langue. Désormais, elle travaille même à l'international et a créé son association. 
Ania elle, est restée en France après son SVE pour se réorienter et commencer des études de français-langues étrangères.

Et dans tout ça, des moments difficiles ?
Pour certains le début, lorsqu'on ne connait personne et qu'on ne comprend pas un mot de ce que les autres disent. La famille et les amis peuvent manquer mais finalement, ils sont unanimes, le plus dur c'est de repartir ! Kevin dit même avoir été frustré de devoir partir au bout de 8 mois, il aurait préféré y rester 1 an.

Et pourquoi le SVE ?
Par pur hasard, par choix de longue date ou simplement pour faire une année de césure, toutes ces raisons les ont menés au Foyer des jeunes travailleurs et à la mission locale de Dinan, et ce, pour leur plus grand plaisir !

SVE : Service volontaire européen

Posté par acawm à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,